• Jean Baptiste Chauvin

Comment passer de l'impro à la vraie vie.


L'impro commence a être largement reconnue en tant qu'outil pédagogique. On connait ses vertus pour développer l'écoute, le lâcher prise, la conscience de l'autre, etc. Si le champ de l'éducation s'est emparé de cet outil, ce n'est pas un hasard.

Mais jusqu'où peut-on aller ? L'improvisation théâtrale est-elle le remède à tous les maux ?

On peut faire avec l'impro bien des choses et oui, la richesse de ce qu'elle développe impacte fortement nos vies. Jamel Debbouze le premier, ambassadeur notoire de l'impro, crie haut et fort que ça lui a sauvé la vie.

Les éducateurs, les enseignants, veulent aller plus loin que l'espace d'expression artistique pour aller toucher l'humain en devenir ou en malaise, pour tenter d'influencer les comportements. Et au demeurant, ils ont bien raison. L'impro a une puissance qui dépasse son intention première, mais l'impro ne peut pas tout.

L'improvisation théâtrale est un outil d'expression théâtrale et sa fonction première est d'ouvrir le champ des possibles par le biais de la fiction, de l'imaginaire. Je joue à être, je joue à communiquer dans des histoires qui n'auront pas de conséquences sur ma vie car je suis un personnage. Donc je peux me permettre pleins de choses, je peux tenter des situations, je peux m'auto-expérimenter. Ce sont toutes ces expériences d'improvisations accumulées qui me serviront dans la vraie vie. Jouer à être, ce n'est pas être, mais ça contribue à construire cet être. Donc oui, utilisons l'impro comme outil d'émancipation, de socialisation.

Reportage sur une expérience en classe relais à Aubervilliers, Romainville, Saint Ouen (Jinglebells productions)

"Outil pédagogique des classes relais, les cours d’improvisation théâtrale apportent des repères et un cadre dans lequel les jeunes peuvent s’exprimer sans avoir peur de l’erreur et de l’échec."

Mais l'improvisation est aussi convoitée comme outil d'expression pour ce qu'elle peut dire, raconter. Plusieurs expériences ont vu le jour: utiliser l'impro pour lutter contre les discriminations, contre le racisme, pour améliorer les relations filles garçons... Là encore, l'impro ne peut pas tout, tout du moins dans le contexte d'un jeu comme le match d'improvisation, dont le but n'est pas d'orienter la parole, mais de construire le cadre d'une expression libre. Dans le match d'improvisation, aucune faute ne condamne le fond. L'arbitre ne juge que la forme. Dés qu'on veut faire improviser nos élèves sur un thème donné, on les contraint dans une parole, dans une thématique et la tentation peut être grande de leur faire dire ce que l'adulte a envie d'entendre. Malgré tout, ayant bien à l'esprit cette limite il peut être intéressant de donner des thèmes qui vont influencer les situations, mais laissons libre court à l'imagination pour faire le reste, et gardons nous du débat en périphérie du jeu. Laissons cela au enseignants, aux éducateurs dans le cadre de leurs interventions, ou au théâtre Forum, qui utilise l'impro, mais dont la fonction est là clairement définie et encadrée par un animateur de débat (Joker) dont le rôle est faire le lien entre le jeu et le thème abordé.

Reportage sur une expérience menée en Guadeloupe sur plusieurs collèges (GwadImpro)

"Expérience d'utilisation de l'improvisation théâtrale contre la violence et les stéréotypes sexistes dans 6 collèges de Guadeloupe mené par Gustave Parking et l'association Gwad-impro"

L'impro est un spectacle, une forme d'expression théâtrale, et aussi un outil pédagogique. Mais comme tous les outils, ils sont au service d'une démarche. L'enseignement de l'impro peut être un projet en soi, sans autre visée que celle d'offrir un champ d'expression. Mais si le but est de travailler sur une cause bien réelle, qui peut être sociale, politique ou même commerciale (on connait pour beaucoup l'impact des techniques d'improvisation en entreprise), alors l'impro sera un outil.

Reportage sur une action ImproForma: Tournoi des lycéens dans le cadre de la semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme.

#gustaveparking #pedagogie #impro #collège

80 vues

© 2018 par ImproForma .

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Icône Google+

contact@improforma.fr - +33 6 61 23 53 44